La Corée du Sud va créer un campus dédié à la blockchain

La Corée du Sud va créer un campus dédié à la blockchain

Le 22 mai dernier, l’université sud-coréenne de Suseong et la Korea Artificial Intelligence Association (KORAIA) ont annoncé leur collaboration afin de créer un campus universitaire entièrement dédié à l’IA et à la blockchain à Daegu.

 

Former de nouveaux experts de la blockchain, de l’IA, mais également du Big Data

Les futurs étudiants de ce campus seront recrutés dès 2021. Ils seront formés à l’Intelligence Artificielle, à la blockchain, mais également aux Big Data. Des entreprises partenaires basées à Daigu ont d’ores et déjà accepté de participer à l’élaboration des programmes de formation.

L’objectif de l’université de Suseong est de faire de ce campus et de ce nouveau département un lieu incontournable dans ces disciplines. Elle souhaite évidemment offrir aux étudiants les bases théoriques sur ces sujets, mais aussi et surtout une expérience pratique. Celle-ci sera mise en oeuvre grâce à la coopération avec différentes entreprises.  De nombreux experts déjà reconnus dans ces domaines interviendront également au sein du campus.

👉 À lire sur le même sujet : “La Corée du Sud qualifie le marché de la blockchain d’opportunité en or

 

La crise de la COVID-19 comme levier d’adoption pour la blockchain

Kim Kun-Woo, coordinateur au sein de l’université Suseong à Daegu, a salué l’initiative. Il a souligné le fait que la crise sanitaire et économique du COVID-19 était en train de précipiter l’adoption de la blockchain et le déploiement déjà fulgurant de l’Intelligence Artificielle.

Ces technologies puissantes ont un rôle à jouer dans la résolution de cette crise majeure comme l’ont prouvé certaines initiatives. C’est le cas de la filiale d’AliPays : Ant Financial. Avec sa plateforme blockchain Ant Duo-Chain, la banque chinoise a permis l’accélération et la sécurisation de la demande de prêts pour les PME et les TPE. L’initiative avait été saluée par l’ONU en avril dernier.

👉 À lire sur le même sujet : France : une solution blockchain pour dépister la COVID-19

 

La Corée du Sud toujours à la pointe sur la blockchain

Une fois de plus, la Corée du Sud montre son intérêt pour la blockchain et affiche une attitude positive envers les possibilités qu’offre cette technologie.

Le 17 avril dernier, le vice-ministre de la Stratégie et des Finances sud-coréennes, Koo Yoon-chul avait encouragé les entreprises coréennes du secteur privé à investir dans la blockchain. Il avait ajouté que celle-ci constituait une opportunité en or. Il avait estimé le fossé technologique avec les États-Unis et la Chine comme “peu important” et pouvant être rattrapé “en 2 ou 3 ans”.

Le 17 mars dernier, le gouvernement coréen annonçait son soutien à l’industrie de la Blockchain en allouant un financement de 3 millions d’euros à neuf projets de startups. Le ministère des Sciences et des Télécommunications lançait dans la foulée un programme pilote appelé “Blockchain Technology Support in 2020”.

Autant d’initiatives qui montrent que la Corée du Sud souhaite se faire une place de choix dans l’écosystème blockchain et qu’elle est déterminée à s’en donner les moyens.

👉 À lire sur le même sujet : “La Corée du Sud qualifie la Blockchain d’opportunité en or

A propos de l’auteur : Amandine Mangin

twitter-soothsayerdataSite de Amandine Mangin

Journaliste de formation, j’ai acheté mes premiers satoshis en 2015 et j’ai immédiatement adhéré à l’état d’esprit joyeusement innovant et contestataire des crypto-monnaies. Mon credo : je préfère avoir tort avec les cryptos que raison avec mon PEL.
Tous les articles de Amandine Mangin.

via Cryptoast https://cryptoast.fr
link : https://cryptoast.fr/la-coree-du-sud-va-creer-un-campus-dedie-a-la-blockchain/
May 23, 2020 at 11:33AM

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •