Coronavirus : Coinbase « se prépare au pire » et dévoile son plan

Coronavirus : Coinbase « se prépare au pire » et dévoile son plan

Coronavirus : Coinbase « se prépare au pire » et dévoile son plan

Quand nous avions parlé pour la première fois, fin janvier, de l’impact du nouveau coronavirus (CoV-19), il n’était sujet quasiment que du sol chinois. Mais l’arrivée du virus en Italie – et plus largement dans l’espace sans frontières de l’UE – change la donne, et Bitcoin et les cryptomonnaies n’échappent pas à la baisse généralisée des valeurs des bourses mondiales. C’est dans ce cadre que la société Coinbase « se prépare au pire », des paroles même de son PDG…

Coronavirus : le plan de Coinbase

Brian Armstrong CEO CoinbaseBrian Armstrong CEO Coinbase

Dans un tweet publié ce mercredi 26 février, Brian Amstrong, le PDG de Coinbase, a voulu être totalement transparent vis-à-vis de son entreprise, en publiant un document interne sur la préparation du personnel et des infrastructures au tristement célèbre coronavirus parti de Wuhan en Chine centrale.

C’est un véritable plan en cas d’escalade de la menace qu’a préparé Coinbase, en trois phases d’urgence croissante.

La première phase serait déclenchée lorsque :

« Plus de 100 cas de transmission de personne à personne (…) se produiraient dans le rayon de déplacement de n’importe quel bureau de Coinbase, avec un taux de mortalité mesuré restant plus ou moins égal à 1 % (10 fois celui de la grippe saisonnière) ».

La réponse à ce premier niveau de menace serait de proposer le télétravail à certains de ses employés, parmi les moins indispensables à être physiquement présents aux bureaux. Ce télétravail resterait alors sur la base du volontariat et optionnel.

La détection de plus de 1000 cas à proximité des bureaux de Coinbase déclencherait la 2ème phase, qui consiste à n’autoriser plus aucun visiteur externe, à fermer les cantines des employés, et à inciter ces derniers à rester à leur domicile.

La 3ème et dernière phase relève presque de l’apocalypse, avec des mises en quarantaine qui auraient échoué, plus de 5000 cas d’infections dans les environs, une mortalité qui dépasserait les 1% et un vecteur de transmission qui resterait supérieur à 1,5.

Dans ce cas extrême, le travail à domicile deviendrait obligatoire, une relocalisation du personnel en dehors des zones à fort danger serait envisagée. Avec des services tiers de nettoyage qui seraient également probablement à l’arrêt, les bureaux affectés de Coinbase seraient fermés par mesure de sécurité.

Les bureaux japonais sont déjà concernés

Coinbase ayant des bureaux un peu partout dans le monde (aux États-Unis, au Japon, en Irlande et au Royaume-Uni), il y a effectivement de fortes chances qu’un de ses quartiers généraux soit affecté. D’ailleurs, dans les faits, les bureaux japonais de Coinbase ont déjà adopté la phase 1 de ce plan, à l’heure d’écrire ces lignes.

Même si les cas d’infection au coronavirus (et les décès subséquents) semblent diminuer en Chine, première zone affectée, il convient en effet de se préparer au mieux, pour céder le moins possible à la panique et à la désorganisation. Vivement les beaux jours du printemps, qui devraient aider à maîtriser cette épidémie inquiétante.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

via JournalduCoin.com https://journalducoin.com
link : https://journalducoin.com/exchanges/coronavirus-coinbase-se-prepare-au-pire/
February 26, 2020 at 12:32PM

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •