Quel smartphone Xiaomi acheter en 2019 ?

Quel smartphone Xiaomi acheter en 2019 ?

Comme dans de nombreux autres pays, Xiaomi a déboussolé le marché français des smartphones. Absente il y a moins de deux ans, elle est aujourd’hui référencée chez tous les distributeurs et chez tous les opérateurs. Mais quelles sont ses meilleures offres ? Voici notre guide.

En 2018, Xiaomi est arrivé en France avec plusieurs smartphones issus de son catalogue chinois, dont le Redmi Note 5. Ce dernier a considérablement marqué les esprits, car il offrait un rapport qualité-prix quasiment imbattable, avec une belle plate-forme technique, un écran Full HD de grande taille et un équipement général que la concurrence intègre davantage dans des mobiles 100 ou 200 euros plus chers.

Guide d'achat smartphones Xiaomi (2019)

Le Redmi Note 5 a non seulement fait bouger les lignes du marché du milieu de gamme, mais a également forgé la notoriété de Xiaomi en France, notamment auprès d’un public averti. Certes, il reste encore le grand public à convaincre, ceux qui ne jurent aujourd’hui que par Samsung ou Huawei. Mais la marque continue d’étoffer son offre avec des smartphones toujours agressifs et, parfois, des petites perles qui, malgré de beaux efforts de la concurrence (notamment Oppo avec Realme), marquent encore les esprits.

L’offre de Xiaomi est comparable à celle de Huawei. Tous les smartphones fonctionnent avec une ROM customisée d’Android appelée MIUI. Les mobiles sont tous certifiés par Google et intègrent le Play Store. Tous les smartphones sont compatibles 4G (et même parfois 5G). Le catalogue de Xiaomi se divise en deux parties : les Mi d’un côté (comme le Mi 9, le Mi 9 SE, le Mi MIX 3, etc.) et les Redmi de l’autre (dont les Redmi Note, notamment).

Certains modèles appartiennent à une catégorie en Chine et à une autre en Europe, selon les stratégies commerciales locales. C’est le cas par exemple du Mi 9T, appelé en Chine Redmi K20. Dans ce guide, vous retrouvez les cinq smartphones qui ont su attirer notre attention (et la conserver avec le temps). Ce sont cinq propositions différentes sorties en 2019. Et elles ont toutes une histoire à raconter.

Mi 9T Pro
« Un flagship killer dans la plus pure tradition »

À sa sortie, le OnePlus One a créé un genre. Année après année, ses successeurs ont respecté une tradition d’excellent rapport qualité-prix sur le segment premium. Avec l’arrivée du OnePlus 7 Pro, le surnom « flagship killer » s’est vu disputé par plusieurs marques dont Redmi, la marque alternative de Xiaomi.

Le Mi 9T Pro est l’un de ses « candidats » au titre de flagship killer. Il est doté d’une fiche technique haut de gamme basée sur le Snapdragon 855 de Qualcomm. Il s’appuie sur un design premium, avec un écran sans bord, sans trou et sans encoche. La webcam est cachée dans un tiroir motorisé. Son équipement photo intègre une webcam de 20 mégapixels, un capteur principal de 48 mégapixels, un zoom optique ou encore un autofocus laser.

Le Mi 9T n’a pratiquement aucun défaut, hormis le fait de n’être proposé en France qu’avec 6 Go de RAM. Sa batterie offre une capacité de 4000 mAh. Son lecteur d’empreinte digitale est placé derrière son écran AMOLED. Faites simplement attention en le choisissant : il existe deux versions avec 64 Go et 128 Go de stockage. Sans port d’extension, nous vous conseillons vivement la seconde.

Redmi Note 8 Pro
« Rapport qualité-prix imbattable »

Le Redmi Note 8 Pro est le successeur d’une longue lignée de phablettes combinant petit prix et bonne fiche technique. Après le Redmi Note 5, le Redmi Note 6 Pro et le Redmi Note 7, le Redmi Note 8 Pro prend donc la relève en ne changeant pas la recette, mais en actualisant les ingrédients.

Écran plus grand de 6,53 pouces, toujours affublé d’une définition Full HD+ et d’une protection en verre minéral Gorilla 5 de Corning. Quatre capteurs photo au lieu de deux, dont un capteur 64 mégapixels et un autre dédié à la photographie de proximité. Webcam mieux définie de 20 mégapixels. Batterie plus importante avec une capacité de 4500 mAh (+25%).

Et surtout un choix radicalement pour le chipset : un Helio G90T, le premier processeur octo-core du fondeur MediaTek qui s’adresse aux marchés des joueurs sur Internet (mais qui n’ont pas envie de se ruiner pour s’adonner à leur activité préférée. Le reste de l’équipement inclut tous les connectiques et capteurs habituels, dont un lecteur d’empreinte digitale situé au dos.

Mi 9T
« APN avec zoom optique à petit prix »

Si vous cherchez un smartphone affublé d’un zoom optique, les marques vous proposent généralement leurs modèles haut de gamme et non des terminaux milieu de gamme. Galaxy S10 ou Note 10 chez Samsung. iPhone 11 Pro chez Apple. Pixel 4 chez Google. P30 Pro ou Mate 30 Pro chez Huawei. Et si votre budget ne dépasse pas les 350 euros ? Le choix devient déjà plus complexe.

Et plus rares sont ceux offrant une plate-forme très dynamique basée sur un chipset premium de la gamme Snapdragon 7XX. C’est là qu’intervient le Mi 9T. Petit frère du Mi 9T Pro (vu plus haut), le Mi 9T est lui aussi pourvu d’une belle offre pour un prix inférieur à 350 euros, même dans sa meilleure version avec 128 Go de stockage (mais il existe aussi en version 64 Go).

Comme son grand frère, le Mi 9T est pourvu d’une fiche technique complète : Snapdragon 730, écran Full HD+ de 6,39 pouces avec lecteur d’empreinte digitale intégré, webcam de 20 mégapixels cachée dans un tiroir motorisé, triple capteur photo avec zoom optique 2x (entre autres), batterie de 4000 mAh, etc.

Redmi 8
« Ultra low cost, mais très endurant »

Le Redmi 8 est presque le modèle le plus léger de tout le catalogue français de Xiaomi. Son prix public conseillé est très légèrement supérieur à 150 euros. Qualifié de mobile ultra low ost, le Redmi 8 est pourtant pourvu d’une fiche technique complète et d’une batterie hors norme pour son prix : 5000 mAh.

Parmi ses composants, vous retrouvez un écran HD+ de 6,22 pouces, un chipset octo-core Snapdragon 439 de Qualcomm, 3 ou 4 Go de RAM, 32 ou 64 Go de stockage (avec extension possible), un double capteur photo de 12+2 mégapixels, une webcam de 8 mégapixels, Android 9.0 Pie (derrière MIUI comme toujours), une coque en plastique résistante aux éclaboussures, ainsi que la connectivité attendue avec un téléphone moderne (dont la 4G bien sûr). Et un lecteur d’empreinte digitale complète l’ensemble.

Mi Note 10
« Le spécialiste de la photo chez Xiaomi »

Le Mi Note 10 est un appareil très étonnant. Proposé à moins de 550 euros, il est pourtant le premier smartphone sur le marché français doté d’un capteur photo de 108 mégapixels, le fameux ISOCELL Bright HMX de Samsung. Le capteur, stabilisé, fonctionne en mode « Quad Pixel », combinant les informations de quatre pixels adjacents pour former des images de 27 mégapixels lumineuses.

Ce capteur n’est pas le seul atout du Mi Note 10. Il embarque, à l’arrière, quatre autres capteurs, dont deux avec zoom optique (2x et 5x), un avec objectif très grand-angle et un dernier pour les photos de proximité. À l’avant, il propose une webcam de 32 mégapixels.

Le reste de la fiche technique est premium : écran Full HD+ Super AMOLED de 6,47 pouces avec lecteur d’empreinte intégré, chipset Snapdragon 730G, 6 Go de RAM, 128 Go de stockage et une énorme batterie de 5260 mAh pour ne jamais tomber à court d’énergie pendant vos séances photo.

via LesMobiles.com https://www.lesmobiles.com/guide-achat/quel-smartphone-xiaomi-acheter-en-2019
link : https://www.lesmobiles.com/guide-achat/quel-smartphone-xiaomi-acheter-en-2019
December 3, 2019 at 05:48PM

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •