fbpx

Crypto Brunch – 24 Novembre 2019

Crypto Brunch – 24 Novembre 2019

Crypto Brunch - Toute l'actu crypto, bitcoin et blockchain de la semaine

 

Bonjour et bienvenue dans le Crypto Brunch. Je suis Ryo, et je partage avec vous chaque dimanche un condensé de l’actualité crypto de la semaine.

 

À table !

 

L’homélie du Père Ryo

Au commencement, Satoshi créa le code et le whitepaper. Le code était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface du C++, et l’esprit de Satoshi se mouvait au-dessus des bits.
Satoshi dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut. Satoshi vit que sa lumière était bonne; et Satoshi sépara la lumière d’avec les ténèbres. Satoshi appela la lumière vision, et il appela les ténèbres bugs. Ainsi il y eut un input, et il y eut un output: ce fut le premier block, le genesis block.

Un jour eu lieu le premier schisme. La première altcoin vit le jour et depuis c’est plusieurs milliers de schismes qui ont eu lieu, parfois dans un grand fracas.
Chacun défend désormais ardemment son champion, sa vision personnelle de ce qu’est la meilleure religion. Les autres cryptos sont souvent diabolisées et seule la notre est libératrice, humaniste, altruiste alors que nous l’avons choisie uniquement pour sa promesse de richesse. Les membres, qu’on pourrait qualifier de sectaires puisqu’ils donnent leur argent à un projet hypothétique, espèrent inlassablement que  plus la communauté sera nombreuse à être sincère et plus l’égrégore créé sera puissant, permettant la réalisation de l’avènement de leur crypto.

Chacune de ces cryptos porte son symbole, ses rites, son histoire, ses promesses et ses lois. Seul mon champion est juste, bon, atteindra les sommets et m’emmènera dans des terres célestes pleines de richesses et d’abondance. Le Paradis est aux portes du vrai croyant, celui qui croit en la seule vraie religion car toutes les autres sont évidemment fausses, des démons, des faux prophètes, des shitcoins. Le meilleur exemple en ce moment en est le ZyneCoin qui est prit par beaucoup de ses adorateurs comme un messager divin où la simple idée de vendre est vue comme un péché.

Tout le monde prie pour que les cours s’envolent, pour avoir eu raison. Les chutent sont vues comme des épreuves martyrisantes, les hausses comme des récompenses.
On essaye de lire dans les textes sacrés de la team, la révélation d’un avenir radieux. Mais comme nous sommes des ouailles analphabètes nous reposons nos convictions mais surtout nos persuasions sur la parole de “ceux qui savent” ou du moins qui prétendent savoir.
Car on cherche constamment, dans l’obscurité totale où nous nous trouvons, la parole d’un devin, d’un prophète illuminé. Que ce soit par des graphiques qui tentent puérilement de prédire l’avenir ou par la bouche d’un soi-disant expert, censé détenir le savoir des temps à venir. On préfère faire confiance à une voix qui dit avoir une bougie invisible pour s’éclairer plutôt que de nous rendre compte que personne n’est nyctalope et qu’il est impossible de prédire les événements à venir. Le chant des fous est plus rassurant que la semonce du sage.
On préfère croire. Bienvenue dans la religion des crypto-monnaies, mon fils.

 

 

Une capitulation générale ?

“C’est pas possible, pas encore !” se répète inlassablement le spéculateur du dimanche face aux cours des cryptos. Perdre 20% en quelques jours parvient à créer la peur, surtout quand cette chute arrive alors que les espoirs de hausse s’amenuisent. On en vient même à se demander si l’on est vraiment sorti du bearmarket post-bulle. Le saignement lent garni de quelques sursauts. Les chances que ce soit le cas sont dorénavant bien plus grandes suite à la cassure des 7200$. Le consensus s’étiole et certains se mettent même à douter que les 3000$ puissent tenir. D’autres disent qu’on n’est jamais vraiment sortis du marché baissier.
Même les mineurs semblent diminuer leurs efforts. La même chose s’était produite à la même période l’année dernière et s’était conclue par une dégringolade de -50%.

On semble au final se diriger vers cette lente consolidation qui nous effraie. Une consolation qui dure des années… Une fois la folie passée, l’illusion de la révolution, c’est la désillusion qui prend place, la souffrance de la frustration. Et si une fois la folie des grandeurs passée, on s’engouffrait sans le savoir dans une pénible attente où la seule espérance de hausse est le développement de produits viables et non plus imaginaires ? C’est ce qui semble guetter les cryptos. Alors que nous essayons de nous convaincre l’un l’autre que ce sera reparti de plus belle l’année prochaine, les résultats viennent ébranler nos persuasions. Tout le monde se rappelle le credo selon lequel le bitcoin répliquera ses actions passées, selon lequel après trois années de baisse on verra apparaître un BTC à six chiffres, selon lequel le prix n’a aucune importance et est là pour tester notre conviction.

Et si la plus grande des illusions était au final celle que l’on se raconte pour se rassurer ?
Et si le joueur compulsif avait besoin de sa dose d’adrénaline pour dormir ? Besoin d’espérer devenir riche en un claquement de doigt sans risque comme à une tombola ?
Et si nous étions dans le faux, incapable de voir ? Dans l’idolâtrie, incapable d’écouter ? Dans l’abrutissement, incapable d’articuler ?
Les petits singes des crypto-monnaies n’ont de sage que leur nom.

 

 


Toasts

 

  •      La Réserve fédérale des États-Unis envisage sérieusement de développer un dollar numérique. Des rumeurs circulaient déjà quant à la création dans l’ombre d’un tel projet. Visiblement le développement n’a pas encore commencé et les USA continuent d’étudier l’idée. Visiblement il s’agira d’une défense plutôt que d’une offensive, original pour un pays qui adore imposer sa vision des choses au reste du monde.
    Au niveau de l’offensif il faut se tourner vers les BRICS (Brésil, Russie, Chine, Inde, Afrique du Sud). Ils envisagent de mettre au point un système de paiement commun basé sur une blockchain. L’idée étant d’être indépendant de SWIFT et autres systèmes sous le joug américain alors là même que les BRICS représentent presque le tiers du PIB mondial 💪

 

  •      Que se passe t’il lorsqu’on attaque un lobby avec des études ? On se prend une volée de contre-études. C’est le cas de celle qui accuse Tether d’avoir provoqué la bulle de 2017. Évidemment les arguments proposés sont limités, allant de conclusions sophistes à des simplifications comme nier le fait qu’une longue manipulation peut entraîner une folie acheteuse.
    Parmi les arguments on retrouve le raisonnement fallacieux que Tether manipule mieux en bear-market, ce qui rendrait l’accusation de manipulation en bull-market erronée. Ils citent également la baisse de pouvoir de Tether lors des deux derniers mois de l’année, “révélation” censée détruire l’étude. Vous avez compris ce que j’en pense 💩

 

  •      Monero n’est pas sans faute dans le microcosme des cryptos anonymes. Le site officiel du projet proposait pendant 35 minutes de télécharger une version altérée du logiciel, permettant potentiellement de dérober les XMR des utilisateurs. Le malware a vite été supprimé grâce aux protections du site, mais prouve une fois encore qu’on ne peut faire confiance en rien excepté les chiffres, et encore…
    GateHub a quant à lui été victime d’une grosse fuite de données. Pas des moindres puisque des mails, mots de passe et phrases de récupération ont été retrouvé dans la base de donnée présente sur le dark web. On se demande quand est-ce que le site va s’inquiéter. Ce n’est que le troisième piratage après tout 🙂

 

  •      Si vous surveillez le marché des altcoins, vous avez peut-être remarqué l’envolée récente du XTZ. Il y a peut être une raison fondamentale à ce changement. La Gendarmerie nationale utilise Tezos pour valider des échanges. L’idée est d’utiliser une blockchain publique pour tracer les transactions sans donner d’informations sur les enquêtes du Centre de lutte contre les criminalités numériques. À savoir qu’Ethereum a été écarté car sa langue de programmation, Solidity, ne répondait pas au besoin de la Gendarmerie. Une utilisation concrète d’un smart-contract par l’État 👏

 

  •      Bien que Libra attende officiellement l’accord des régulateurs du monde entier, officieusement c’est une autre histoire. C’est bien Facebook qui attend l’autorisation des USA et non Libra, ce sont les entreprises membres qui craignent les possibles sanctions. Le réseau est en plein dans son testnet mais a aussi lancé un “pré-mainnet“, une sorte de beta répliquant le mainnet tant attendu. Six nœuds sont déjà ouverts et l’intégralité d’entre eux devraient se lancer prochainement. 51 000 transactions ont récemment eu lieu et une trentaine de projets sont en développement autour de la monnaie dont notamment des wallets, des explorateurs et des clients. Il ne reste plus pour l’association qu’à trouver les 80 membres restants pour atteindre les 100 nœuds nécessaires. Apparemment ces membres hypothétiques existent déjà mais restent dans l’ombre, craignant d’entacher leur rapport avec les USA comme le figure la menace formelle de quelques sénateurs à VISA et MasterCard. Un lancement inopiné n’est pas à exclure 👻

 

  •      Si l’on s’engouffre dans une attente interminable, le seul moyen d’en sortir serait l’utilisation concrète de notre technologie. Cette semaine on retrouve LG CNS qui s’associe avec une filiale de Kakao pour permettre une interopérabilité entre blockchains publiques et privées, autrement dit : pouvoir passer de l’une à l’autre. Ce challenge, encore peu connu, est indispensable à l’avènement d’un réseau de blockchains multiples. Voir ici deux géants du numérique s’y intéresser est une bonne nouvelle. Samsung, quelques banques et Binance sont aussi de la partie ✊
    Après s’être penchée sur Ethereum cet été, Ubisoft s’est intéressée aux plateformes de jeu sur blockchain. L’entreprise a décidé de devenir un producteur de blocs sur UOS, une blockchain soeur d’EOS visant à faciliter l’économie entre développeurs de jeu et joueurs.
    Dernièrement, c’est une compagnie aérienne qui s’est mise à la blockchain. Hahn Air, une compagnie allemande, a rejoint Air France, Air New Zaeland, Air Canada, Lufhansa et Austian Airlines pour traiter des commandes sur la plateforme de Winding Tree. Cette dernière possède même une crypto nécessaire au fonctionnement du réseau si vous souhaitez spéculer, le LIF ✈️

 

  •      “Le stagingue vous dites ?” Il est important de comprendre ce qu’est le staking et son importance dans l’évolution des blockchains. Pour cela voici cette semaine un zoom de Binance Research sur cette technologie en développement un peu partout, garant du PoS.

Expresso

 

Si un aveugle guide un aveugle, tous les deux tomberont dans un trou.
Saint Luc

 

On a tous l’envie de gagner à la loterie, de voir nos désirs insatiables assouvis comme par magie. Pourtant, essayons au moins une fois de lâcher prise avec cette promesse que nous nous faisons, celle de la richesse. La libération n’est pourtant pas forcément dans l’assouvissement de ses désirs mais plutôt dans le contrôle de ceux-ci lorsqu’ils nous sont étrangers. “Ce n’est pas par la satisfaction du désir que s’obtient la liberté, mais par la destruction du désir” disait Épictète.
Essayons, car je parle aussi pour moi, de regagner notre raison, de ne plus se laisser amadouer par des charlatans, par des visionnaires autoproclamés. Aucune nouvelle promesse n’a été faite depuis la création des cryptos. Il n’y en a toujours eu qu’une seule, inscrite brièvement en bas de page du whitepaper de Bitcoin, décentraliser les échanges. Rien qui ne mérite toute cette adoration. Nous sommes tombés amoureux du cours, de ces prix qui peuvent se multiplier en quelques mois.
Personne ne connaît l’avenir et aucun de nous n’est objectif. En arrêtant d’écouter celui qui croit savoir et en arrêtant de désirer l’imprévisible nous nous offrons le seul contrôle possible sur ce marché, celui de s’en libérer.

 

 


Bon brunch !

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L’ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

 


Ryo

Rédacteur et éditorialiste sur Cryptoast depuis début 2018, Ryo aime partager ses découvertes sur les cryptos et participer à la démocratisation du Bitcoin et de la Blockchain.

tradingview-astast twitter-prgrmmer1

L’article Crypto Brunch – 24 Novembre 2019 est apparu en premier sur Cryptoast.

via Cryptoast https://cryptoast.fr
link : https://cryptoast.fr/crypto-brunch-24-novembre-2019/
November 24, 2019 at 12:38PM

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •