Qu’est-ce qu’un non fungible token (NFT) ou token non fongible ?

Qu’est-ce qu’un non fungible token (NFT) ou token non fongible ?

 

non fungible token ou nft ou token non fongible

 

Le potentiel de la blockchain dépasse le simple cadre des cryptomonnaies. Celle-ci peut permettre le stockage de documents tels que des diplômes, l’identité numérique, des informations concernant un bien immobilier et tant d’autres possibilités. Afin de faciliter l’ensemble des applications citées précédemment, le recours aux tokens non fongibles est indispensable.

 

Qu’est-ce que la fongibilité ?

Avant d’entrer dans le détail des tokens non fongibles, il convient de définir ce qu’est la fongibilité. Un actif est dit fongible s’il n’est pas unique et est interchangeable contre un actif du même type.

Par exemple, les euros – et les devises en générales – sont des actifs fongibles. Si Alice prête une pièce d’un euro à Bob, Bob pourra par la suite rendre à Alice, n’importe qu’elle autre pièce d’un euro.

Au même titre, la plupart des cryptomonnaies sont des actifs fongibles ou partiellement fongibles.  Il est important de noter le caractère partiel de la fongibilité de certaines cryptomonnaies. Bitcoin par exemple, est une cryptomonnaie partiellement fongible, car l’historique de l’ensemble de ses transactions est librement disponible. Ainsi, une pièce peut être traquée et de ce fait identifiable, c’est ce que l’on appelle, les tainted coins.

La fongibilité absolue implique une notion d’anonymat. Dans ce cas, chaque pièce est strictement identique et non identifiable, nous pouvons citer l’exemple de privacy coins comme le Monero ou le Zcash.

Malheureusement, les tokens fongibles tels que Monero sont dans le collimateur des régulateurs. Ces derniers, ne souhaite pas la couche d’anonymat qui favoriserait, selon eux, le blanchiment d’argent.

 

Token non fongible

Nous pouvons à présent revenir au cœur de notre sujet : les tokens non-fongibles ou NFT (pour Non-Fungible Token). Les tokens non fongibles sont uniques et identifiables. Ainsi, deux jetons créés ne seront pas exactement identiques et interchangeables, chacun aura des caractéristiques spécifiques pour le définir.

Par exemple, un ticket de train est non-fongible. Bien qu’il en existe des milliers et qu’ils présentent toutes les mêmes caractéristiques de bases, certaines caractéristiques sont propres à chaque billet comme le numéro de la place, le numéro du train ou les heures de départs et d’arrivée.

Dans le cas d’Ethereum, les tokens non-fongibles, ont été introduit par dete à travers la proposition de l’ERC 721 qui fait office de standard pour ce type de tokens.

Le site officiel de présentation de l’ERC-721, décrit les tokens non fongibles de la manière suivante :

« Considérez-les [token non-fongibles] comme des objets de collection rares et uniques. »

Le site propose également une illustration présentant la différence entre tokens fongible (ici les ERC-20) et non-fongibles.

Representation des tokens non fongible

 

Les différents types de tokens Ethereum.

 

Applications et usages des tokens non fongible

Nous l’avons vu en introduction, les tokens non-fongibles présentent un large panel d’applications.

CryptoKitties

Parmi les plus connus, nous pouvons citer les CryptoKitties. Lancée en décembre 2017, cette application décentralisée basée sur Ethereum permet à l’utilisateur de collectionner des chats virtuels, de la même manière que nous collectionnions les cartes Pokémon enfants.

Exemples de cryptokitties
Quelques CryptoKitties tout mignons

Dans ce cas, chaque cryptochat est représenté par un token ERC-721 unique, avec ses propres caractéristiques et attributs. Chacune de ces caractéristiques constitue “l’ADN” de notre chat et définira son apparence physique.

Pour l’anecdote, le chat le plus cher a été vendu pour la modique somme de 600 ETH soit environ 170 000 $ au moment de la vente.

Decentraland

Dans un autre registre, le projet Decentraland a également recours aux token non fongible pour le LAND. Dans ce cas, chaque jeton ERC-721 LAND représente un bout de terre d’une superficie de 16 x 16 mètres dans un univers en réalité virtuelle. De ce fait, chaque bout de terre est unique et ne peut appartenir qu’à une seule personne.

Il est possible de retrouver une liste non exhaustive des implémentations de l’ERC-721 sur le site nonfungible.com. Le top 3 des applications décentralisées utilisant les NFT en termes de volume est composé de MyCryptoHeroes, Decentraland et CryptoKitties.

 

Conclusion

À l’heure actuelle, les applications disponibles sont majoritairement des projets “virtuels” tels que des jeux vidéo. Cependant, il ne sera pas étonnant à l’avenir, de voir des œuvres d’art ou encore de l’immobilier tokénisé grâce au token non-fongible. Dans ce cas, les tokens permettent d’assurer l’authenticité ainsi que l’appartenance des biens.

L’avantage dans la tokénisation de ce type de bien réside dans la réduction des intermédiaires nécessaires. Dans le cas de l’immobilier les notaires et dans celui de l’art les commissaires priseurs, par exemple.

 

renaud heitz

Renaud Heitz

Ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

twitter-renaud-heitz

L’article Qu’est-ce qu’un non fungible token (NFT) ou token non fongible ? est apparu en premier sur Cryptoast.

via Cryptoast https://cryptoast.fr
link : https://cryptoast.fr/non-fungible-token-nft-ou-token-non-fongible/
November 23, 2019 at 05:05PM

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •