Les montagnes russes de Bitcoin

Les montagnes russes de Bitcoin

Les montagnes russes de Bitcoin

Alors, ce Bitcoin ? Nouveau plus haut historique ou retour dans les limbes situés aux alentours des 3000$ ? En d’autres termes, allez-vous vous offrir une Lambo pour 2020, ou bien préférerez-vous la sécurité en conservant la vieille 206 que vous a donné Tatie Brigitte à Noël dernier ? Bien malin qui pourra répondre à cette question sans provoquer les railleries des foules ! Et si vous aussi vous pensez que statistiquement vos chances de remporter l’Euromillion sont plus élevées que celles de trouver une approximation du prix qu’affichera le Bitcoin à court terme, alors l’analyse qui suit vous enchantera. Feu !

Previously on Bitcoin Channel

Avant de nous lancer dans le grand bain des prédictions et autres pronostiques, je vous propose de passer en revue les derniers épisodes marquants des fluctuations du prix du BTC au cours de ces derniers mois. Pour savoir où l’on va, il vaut mieux savoir d’où l’on vient, comme dirait Tatie Brigitte. 

Déjà une rechute (fin 2018)

Après une période de stagnation de plusieurs mois un peu au-dessus des 6000$ et alors que tout le monde s’attendait à une nouvelle phase de hausse rocambolesque, Bitcoin décide de prendre tout le monde de court et met le cap vers le SUD, direction les 3100$ ! Le mouvement est pour le moins douloureux, et les réseaux sociaux voient à nouveau fleurir les bien tristes hashtags #REKT ou #BitcoinIsDead. 

Winter is going (Mars 2019)

Fatigués par ce lourd mouvement, les baissiers décident d’hiberner jusqu’à fin mars. Le prix erre alors sans véritable direction entre 3000 et 4000$. Cette période de trêve plus ou moins involontaire m’a permis de m’aérer l’esprit (et de justifier mon abonnement Netflix, j’avoue tout). Les baleines, pendant ce temps-là, accumulent sans bruit…

Le chant du coq (2 Avril 2019)

En l’espace de deux heures, le prix prend 1000$ (24%, oui, 24%, vous avez bien lu). Les ordres de ventes sont nettoyés des carnets d’ordres, les tweets compromettants d’auto-proclamés experts en Analyse technique rapidement effacés et la vision de la cicatrice à l’endroit où se trouvait mon rein me provoque une sensation pour le moins étrange. Les haussiers sont de retour et viennent d’offrir aux graphiques une bougie journalière défiant la stratosphère… mais surtout, ils ont ravivé la lueur d’espoir dans les yeux las des investisseurs.

Décollage ? (Avril – Juin 2019)

Ce chandelier, pour impressionnant qu’il soit, paraît alors être l’élément déclencheur d’une nouvelle tendance haussière durable que nous ne connaissions plus depuis l’envolée de 2017. Celle-ci ira même chercher un peu sous les 14000$ à la fin du mois de juin. L’euphorie est presque palpable, du moins dans les milieux crypto-curieux. Mais vous le savez, les fausses joies parsèment les parcours de bien des traders, constamment jalonnés d’événements pour le moins inattendus.

Quand le ciel vous tombe sur la tête (Juin – 24 septembre)

Finalement, le prix chute assez lourdement, nous ramenant brutalement au niveau peu confortable des 9000$. Les cours nous emporteront dans des oscillations de moins en moins importantes, celles-ci construisant les bases de ce qui sera notre triangle descendant. Les jours passant, les doutes s’immiscent au cœur-même des graphiques et tout le monde se demande ce que nous concocte le roi des cryptomonnaies. Le verdict tombe le 24 septembre avec un de ces jolis chandeliers rouges qui laisse simultanément des marques sur les écrans et dans les esprits. Notre triangle vient de rompre à la baisse, les cours atteignent les 8200$ puis les 7800$ quelques jours plus tard.

Voilà, en cinq temps forts, nous venons de nous rafraîchir ensemble la mémoire à propos des événements qui ont structuré cette année pour le moins agitée. Je vous propose maintenant d’écrire ensemble le prochain épisode de cette série d’un nouveau genre 😉

Et maintenant ?

A quoi s’attendre désormais ? Les haussiers vont-ils être en mesure de reprendre l’ascendant sur leurs meilleurs ennemis les baissiers ? Ou alors la tendance baissière qui semble se dessiner sera au menu de cette fin d’année ?

Commençons positivement avec l’étude d’un scénario haussier.

Le verre à moitié plein : l’heure d’aller à nouveau chercher les sommets ?

Depuis le dump du 24 septembre dernier le prix a vaqué au sein d’un range. On parle d’un range lorsque le prix se déplace horizontalement entre deux bornes :

  • La borne basse, le support, en bleu sur l’écran sur le graphique ci-après,
  • La borne haute, la résistance, en jaune sur l’écran pareillement.

Lorsque le prix casse une de ces bornes, on parle alors de franchissement, soit breakout pour les anglophones.

Hé bien, justement, mercredi nous sommes venus casser la partie supérieure de ce range. Alors, certes, ce fut assez timidement : en effet, la cassure n’est pas aussi nette que nous l’aurions souhaité, et les chandeliers (en Unité de temps H4) qui ont suivi n’ont pas eu la vigueur nécessaire pour confirmer cette sortie… mais rien ne nous interdit de croire que la résistance du range pourrait faire office de support et permettre au prix de reprendre son souffle pour repartir de plus belle en quête de reprise haussière.

Autre détail qui a son importance, cette cassure s’est faite avec des volumes assez conséquents par rapport à ce que nous avions connu au cours des dernières semaines, phénomène qui amplifie la crédibilité d’un franchissement.

Cependant, deux éléments techniques pourraient venir contrecarrer les plans haussiers éventuels des prochains jours !

  • Moyenne Mobile 200 : Tout d’abord, la MM200 (en violet) semble un obstacle potentiel à prendre en compte, d’autant plus qu’elle est déjà venue rejeter le prix à plusieurs reprises fin septembre et début octobre.
  • Résistance des 9100$ : La désormais résistance des 9100$ a constitué la partie inférieure du triangle pendant près de 3 mois, est composé de trois points de contacts impeccables et il aura fallu une énorme bougie journalière d’une amplitude maximale de 1700$ pour en venir à bout. Est-il nécessaire de préciser que la franchir et être capable de se maintenir au-dessus s’avère être une tâche peu aisée ?

Vous l’aurez compris, les haussiers vont devoir renverser la vapeur assez rapidement s’ils veulent nous convaincre qu’ils mènent réellement – à nouveau – la danse.

Le verre à moitié vide : la descente aux enfers ?

Avant de vous proposer un scénario baissier, je me dois de préciser que je fais partie de ceux qui pensent que le Bitcoin ira à terme revisiter – pour mieux le dépasser – son précédent niveau de prix record (aussi appelé All Time High).

Pour autant, on ne trade pas que sur de grandes idées sinon le marché se joue de nous… et la cryptosphère nous a déjà démontré que le chemin sera de toute façon chaotique, n’est-ce pas ? Je crains donc qu’il ne faille faire preuve d’un peu de patience, le contexte actuel et le graphique BTC/USD ne m’invitant pas à l’optimisme sur du court terme. Pourquoi donc ?

Tout d’abord, si l’on se place à un niveau d’analyse fondamentale, le cas BAKKT me pose question. J’hésitais à en parler ici, les nouvelles datant un peu, mais à mes yeux le fiasco est tel qu’il nous faut l’évoquer ici, du moins sur un point précis : celui des volumes, chers lecteurs !

Le jour du lancement, les volumes échangés étaient similaires à ceux des exchanges BitcoinTrade, BitUBU ou WazirX. Ces noms ne vous disent rien ? C’est normal, personne ne les connait, tant leurs volumes réels sont faméliques… Cerise sur le gateau, nous apprenions jeudi dernier que les volumes de BAKKT avait atteint un nouveau record, après une hausse record de 796% par rapport à la veille, pour un total assez risible de 224 BTC de volume. A ceux qui voudraient déjà sabrer le champagne, rappelons que c’est – à la louche – mille fois moins que le volume quotidien sur Bitmex

Bitmex

Passons maintenant à l’analyse technique. Quelles informations dignes d’intérêt peut-on tirer de cette approche ? Intéressons-nous d’abord à l’événement marquant le plus récent, à savoir la rupture du triangle descendant qui – selon moi – matérialise le début d’une nouvelle ère baissière… Sans retour rapide autour des 9000$, je serai même tenté de me préparer à une chute marquée.

Cependant, dans le cas d’une réintégration du range que nous venons de quitter, l’objectif à court terme serait la partie inférieure de ce dernier située à 7800$. Maintenant, si celle-ci venait à céder sous les assauts répétés des baissiers, inutile de préciser que le meilleur ne sera pas devant nous.

Relevons que deux zones de support pourraient être susceptibles d’accompagner la formation d’un tel chandelier baissier :

  • Une première zone de support autour des 7200-7600$,
  • mais surtout une zone bien moins sympathique aux alentours des 6200-6700$. Je vois vos grimaces, et je comprendrais que vous me disiez que je projette un bien curieux plongeon en eaux profondes. Certes ! Mais ma boule de cristal, fraîchement sortie du SAV, pointe bien vers le Sud

Conclusion

Je vois plutôt une poursuite de la tendance baissière en court et moyen terme. Les arguments des baissiers me semblent – aujourd’hui – plus convaincants que ceux des bulls. Pour autant, il ne s’agit que de mon analyse et de mon humble avis, et certainement pas d’une vérité absolue. Alors, que nous réserve l’avenir selon vous ?

N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaires… et tant que vous y êtes, donnez-moi un chiffre au hasard entre 1 et 50, j’ai un Loto à jouer très bientôt !

via JournalduCoin.com https://journalducoin.com
link : https://journalducoin.com/bitcoin/montagnes-russes-bitcoin/
October 12, 2019 at 11:38AM

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •