48ème Repas du Coin, à Lisbonne

48ème Repas du Coin, à Lisbonne

Cela fait désormais quelques années que se fomentait un repas « hors-les-murs » de notre douce langue française, chère au repas et à ses animateurs. Mais l’exode, ayant frappé quelques bitcoineurs français, a mené le repas dans la contré portugaise et plus précisément dans sa capitale, à Lisbonne. Et comme l’année dernière en Suisse, ce repas a été adossé à un événements désormais célèbre de la cryptosphère : le Ludom’s Barbecue. Était aussi associée à toute cette organisation, l’ambassade crypto-francophone à Lisbonne, le Block Café  ! On était venu de France, du Luxembourg mais aussi de Suisse et de Belgique pour ce premier « Repas du Coin hors francophonie » qui a réuni 21 convives, lisboètes compris.

Le repas s’est tenu dans une ambiance décontractée, musicale et brumeuse. Un repas forcément un peu différent des autres de par le contexte et la nuit courte qui précéda. L’ensemble des participants se sont retrouvés au Manifest.Lisbon pour se réunir autour d’une grande table et d’un délicieux brunch. Ce fut l’occasion de manger un peu plus léger car les repas précédents furent marqués par une abondance carnée sans limite. Nos holdeurs avait le mempool bien « full » !

Durant le repas, les discussions entamées les jours passés continuèrent. On parla ainsi en masse de Lightning qui montre de plus en plus son efficacité et sa légèreté, mais aussi des altcoins qui semblent traverser une longue crise. Les échanges se sont aussi portés sur le climat de cette ville fort propice aux bitcoineurs en comparaison au pays de certains convives. Bref une fois de plus, le repas fut l’occasion d’échanger sur de nombreux sujets, qu’ils soient sérieux et techniques ou libre et amicaux.

C’est donc sous un soleil montrant ses rayons pour la quasi première fois du week-end qu’une partie du groupe se rendit de nouveau au bloc café, véritable garnison de cette campagne dans la capitale lusitanienne. Ce fut l’occasion de partager un dernier moment sur la terrasse bien exposée du Block avant que chacun ne revienne parfois tristement vers sa contrée d’origine, que ce soit pour jouer aux cartes, pour prévoir de nouveaux évènements communautaires du Cercle, pour découvrir des facéties sur Lightning ou bien tout simplement profiter de la chaleur revenue.

En effet, même si le repas s’est ouvert officiellement le dimanche 22 septembre 2019, les festivités avaient démarré plus tôt avec le Barbecue de Ludom et son meetup Komodo. Ainsi une partie des convives avait « profité » du repas pour découvrir Lisbonne, entourés de camarades de passion. Ainsi à partir du jeudi, au rythme des vols, de nouvelles têtes ont débarqué successivement au Block Café, co-organisateur de cette virée et haut lieu des cryptomonnaies de la capitale portugaise. Ainsi les discussions ont commencé dès les premiers jours, certains découvrant le Block avec émerveillement, d’autres échangeant sur leurs différents projets en cours.

Furent alors dévoilés, et … utilisés en portion raisonnable les Ludom Coins, ou IndeBlock Coins. Car pour l’occasion, les organisateurs IndéNodes et The Block avaient produit des jetons de grande qualité numismatique pour payer les rafraîchissements dans le quartier général de l’événement. Apparurent rapidement ainsi des arbitrages entre la valeur probable d’un coin, vu qu’il permettait de payer une bière spécialement brassée pour l’occasion, la Komodo artisanale. Le vendredi midi, un premier restaurant de viande bovine sud-américaine (au Butchers Saldanha) permit à un petit groupe d’une dizaine de participants de gouter aux joies lisboètes. Puis entre travail nomade au Block et échanges, le Samedi et ses activités arrivèrent rapidement.

Ce jour fut marqué pour les komodistes par l’élaboration de stratégie pour leur protocole pendant que les autres se baladaient pour découvrir la ville ou dumper tout simplement des Indeblocks contre de douces IPA. Ce fut aussi le jour où la majorité des convives arriva en préparation du repas mais aussi de l’apéritif sponsorisé par B40Lux (des membres de longue date du Cercle : Édouard et Tahar). Ainsi commencèrent à planer des théories sur les Indeblock coins que certains préféraient hodler plutôt que de les dépenser, testant ainsi l’étonnante vélocité du réseau Lightning, tout cela en toute confiance et autonomie, le frigo étant ouvert, la tablette pour payer à disposition et la surveillance inexistante. Mais n’est-ce pas là la vraie liberté économique que de choisir son moyen de payement libre et respectant la vie privée ?

Le barbecue s’annonçant difficile en raison de la pluie, le groupe se dirigea vers un objectif non moins protéiné, le restaurant brésilien Fogo de Chao. On continua d’échanger sur les nouveaux enjeux de la finance décentralisée ou DeFi, mais aussi sur l’arlésienne que devient l’upgrade d’Ethereum, mais surtout on mangea une farandole de viandes à la broche. Les serveurs ne s’arrêtant pas de distribuer des morceaux de viandes avant d’avoir reçu le signal d’arrêter. Après ce repas gargantuesque, l’esprit léger et le ventre plein, nos valeureux protocolistes se dirigèrent tout de go vers un établissement entre expositions et boissons.

Ce fut l’occasion de distinguer un dump redoutable du Indeblock qui valut d’un coup la parité avec l’euro alors qu’il avait une parité avec une bière. Cependant certains profitèrent de cette nouvelle valeur et donc d’une plus grande flexibilité pour se procurer d’autres breuvages mais aussi un cactus. De nouveaux divertissements Lightning furent trouvés, comme le Pollofeed permettant de nourrir une poule à distance grâce à des tips Lightning. Mais ce fut aussi le cas de réfléchir au nombreux cas d’usage que pourrait nourrir le réseau et à la meilleure manière d’aborder pédagogiquement le sujet. Les convives se séparèrent avant l’ultime étape pour une nuit courte mais nécessaire !

La boucle fut donc bouclée au Manifest.Lisbon comme cela a été dit. Et c’est dans cette continuité d’échanges instructifs et agréables, dans la convivialité et bienveillance, avec avis divergents ou convergents que l’expérience lisboète se termina non sans hommage aux organisateurs de ce mémorable passage portugais.

Tout le monde a félicité les organisateurs, les sponsors et les différentes parties prenantes de l’événement, représentant à lui seul la force du lien qui a été tissé à l’intérieur de cette communauté variée qu’est celle des cryptomonnaies.  Le week-end a été un excellent moment pour tout le monde si l’on se réfère aux sourires et aux têtes de zombie du dimanche matin. Alors il faut remercier une nouvelle fois Lionel, notre pilier suisse du Cercle du Coin, qui s’est donné corps et âme pour que tout soit une réussite, mais aussi le Block Café pour son accueil chaleureux qui n’incite qu’à un retour, à tous les présents qui ont fait vibré la capitale portugaise de bonnes ondes.

Et que Jacques, l’« ombre au tableau », fidèle organisateur des 48 repas précédents mais ne pouvant pas venir cette fois, ne s’inquiète pas. Quelques rumeurs de putsh ont pu être entendues durant le week-end, mais derrière ces sombres planifications se cachaient en réalité une envie de partager le moment au complet ! Ce repas fut différent sous tous les points, et qui sait ?… l’escapade lisboète deviendra peut-être, elle-aussi, comme tout commencement décentralisé, une tradition, un protocole !

 

Cet article 48ème Repas du Coin, à Lisbonne est issue du site Le Coin Coin.

via Le Coin Coin https://le-coin-coin.fr
link : https://le-coin-coin.fr/8426-48eme-repas-du-coin-a-lisbonne/
September 27, 2019 at 08:23PM

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •