Bitpoint a été attaqué : 32 milliards de dollars seraient perdus

Bitpoint a été attaqué : 32 milliards de dollars seraient perdus

Bitpoint a été attaqué : 32 milliards de dollars seraient perdus

Marine Debelloir – 12 juillet 2019 à 17:00

Vol de crypto-monnaies

 

La plateforme d’échanges japonaise Bitpoint aurait subi une attaque hier. Dans un communiqué du 12 juillet, l’exchange explique que tous ses services ont été temporairement suspendus. Le montant volé est pour l’instant estimé à 32 millions de dollars. Les attaques contre les exchanges se sont multipliées au cours de l’année 2019.

 

Bitpoint, un nouvel exchange attaqué

Selon le communiqué rapporté par Nikkei Asia, l’exchange aurait détecté une erreur liée à un transfert de Ripple (XRP) dans la nuit d’hier. Les transferts frauduleux se sont ensuite multipliés avant d’être confirmés autour de 2 heures du matin. Ce sont 3,5 milliards de yens (32 millions de dollars) qui ont été volés, dont 2.5 milliards appartenant aux clients de Bitpoint. L’attaque a également fait chuter les actions de Remixpoint, la société parente de Bitpoint. Elles ont ainsi perdu -19 % immédiatement après l’annonce de l’attaque, selon les données de Bloomberg.

Les fonds volés auraient été stockés dans un “hot wallet” au moment de l’attaque, ce qui les rendait particulièrement vulnérables. En plus du XRP, le portefeuille contenait selon les informations dont on dispose du Bitcoin Cash (BCH), du Litecoin (LTC), ainsi que du Bitcoin (BTC). Les fonds qui étaient stockés dans des “cold wallets” sont quant à eux en sécurité.

 

La FSA avait notifié Bitpoint des risques

La Financial Services Agency (FSA), qui régule les crypto-exchanges japonais, avait pourtant alerté Bitpoint sur l’état de sa sécurité en mars. Une inspection avait ainsi indiqué que l’exchange n’offrait pas des conditions idéales pour le stockage des fonds de ses clients. Bitpoint avait été mis en garde et sommé de changer sa politique.

La FSA a pris une série d’initiatives de ce type suite au très médiatisé hack de Coincheck en 2018. Il avait permis à des malfaiteurs de s’envoler avec plus de 500 millions de dollars en crypto-monnaies. Là aussi, les fonds avaient été stockés dans des “hot wallets”. La FSA avait donc décidé d’inspecter tous les exchanges situés au Japon, afin d’éviter de nouveaux hacks d’ampleur.

 

Bitpoint rejoint donc malheureusement la longue liste des exchanges ayant été hackés au cours de l’année 2019. Récemment, c’est le géant Binance qui a été victime d’une attaque à 40 millions de dollars. Il a été suivi par GateHub et Bitrue. Les plateformes ont beau essayer de se prémunir des hacks, les malfaiteurs rivalisent d’ingéniosité face à des technologies encore très récentes. À mesure que l’intérêt pour les crypto-monnaies se développe, elles font face à des attaques plus régulières : pour les exchanges, c’est donc un défi de plus à relever.

 

via Cryptoast https://cryptoast.fr
link : https://cryptoast.fr/bitpoint-a-ete-attaque-32-milliards-de-dollars-seraient-perdus/
July 12, 2019 at 05:06PM

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *