Crypto Brunch – 30 Juin 2019

Crypto Brunch – 30 Juin 2019

 

Bonjour et bienvenue dans le Crypto Brunch. Je partage avec vous chaque dimanche un condensé de l’actualité crypto de la semaine.

C’est parti ! 😃


Les blockchains utiles et utilisées ?

 

Hausse du Bitcoin SV

 

98.4% de l’activité dans la blockchain Bitcoin SV vient d’une application qui récupère des données météorologiques sur un site centralisé pour les écrire sur la blockchain Bitcoin SV. C’est l’incroyable constat qui revient lorsque l’on regarde les données d’utilisation de la blockchain. (la donnée finale s’avérant avoisiner les 85%)

 

 

Il y a quelques semaines on apprenait que moins de 1.5% des transactions sur la blockchain Bitcoin étaient de nature marchande. La très large majorité des échanges étant à but spéculatif.

Que penser alors de l’utilisation des blockchains ? BSV est un exemple frappant mais à l’heure actuelle aucune crypto n’a atteint son objectif d’utilisation. On peut penser à Ethereum qui voit son utilisation se répandre mais c’est principalement à des fins de développement et d’étude. Bitcoin lui-même n’échappe pas à ce constat. Bien que considéré dorénavant comme la réserve de valeur des cryptos, ses données d’utilisation ne semblent pas vouloir dépasser celles de 2017.

N’oubliez pas que nous sommes sur un marché entièrement spéculatif.

Plus d’informations sur le sujet : 98 % des transactions du Bitcoin SV sont utilisées pour rapporter la météo


LedgerX veut précéder Bakkt

 

Bakkt

 

Cela fait près d’un an que Bakkt (une solution de contrats à expiration sur le bitcoin avec livraison en BTC) est attendu comme étant l’évènement censé relancer la croissance du Bitcoin. Comme vous avez pu le remarquer les cours n’ont pas attendu son lancement. Il se trouve même qu’une autre société a obtenu l’autorisation d’émettre ce type de contrat et espère les proposer avant Bakkt.

LedgerX (à ne pas confondre avec Ledger) a reçu le feu vert de la CFTC (Commodity Futures Trading Commission) pour émettre des contrats à terme sur le bitcoin avec livraison physique. Aucune date n’a pour l’instant été donnée quant au lancement. Le point important de l’approbation est qu’en plus de viser des clients institutionnels, LedgerX peut maintenant également proposer son produit aux clients particuliers.

Concernant Bakkt, ils ont annoncé lancer leur phase de test le 22 juillet prochain. Deux autres firmes sont attendus au tournant pour ce même type de produits, Seed CX et ErisX.
Il est cependant déjà possible depuis quelques temps aux clients institutionnels d’acheter du BTC facilement via Fidelity Investment ou via les contrats à expiration de la CME par exemple. S’ajoute à cela le marché de gré à gré et les exchanges traditionnels. Bakkt et ses consœurs semblent perdre de leur intérêt face à cet accès constamment facilité au marché des crypto-monnaies.


JPM Coin en test cette année

 

jp morgan plateforme blockchain

 

JP Morgan, la plus grande banque des États-Unis, devrait lancer la phase de test du JPM Coin cette année. Les essais sont prévus pour le dernier trimestre en anticipation de l’autorisation régulatoire.
Pour rappel il s’agira d’un stablecoin privé entièrement adossé au dollar américain. Il aura pour but d’accélérer, simplifier, suivre et harmoniser les transactions bancaires mondiales. Il ne sera surement pas à destination des particuliers mais pourrait à l’avenir prendre en compte la plupart des monnaies fiduciaires majeures.
La banque est assez optimiste sur le potentiel des blockchains privées, à terme l’apparition de dettes et de transactions de matières premières gagneraient à apparaître sur des registres distribués.

N’oublions pas que JP Morgan est également à la tête de Quorum, une blockchain privée basée sur Ethereum et à destination des entreprises. Quorum devrait d’ailleurs être la blockchain utilisée pour JPM Coin. Cette banque sera clairement un leader mondial dans le secteur à l’avenir.

On apprend d’ailleurs que Goldman Sachs envisage la même chose en lançant son stablecoin.
L’objectif du projet étant de permettre des transferts interbancaires instantanées et simplifiées.

La tokenisation et les stablecoins sont “la direction dans laquelle les systèmes de paiements doivent aller” – David Solomon, CEO de JP Morgan

Plus d’informations sur le sujet : J.P. Morgan va commencer à tester son stablecoin : JPM Coin


Malte passe son immobilier sur blockchain

 

Malte

 

Le Premier ministre de malte a annoncé dimanche dernier que tout les contrats de location de l’île de Malte seront enregistrés sur une blockchain.
L’initiative permettra de sécuriser les données, d’empêcher les falsifications postérieures de celles-ci et de s’assurer que seules les personnes autorisées puissent y avoir accès. L’idée étant qu’aucune location ne soit légitime tant qu’elle n’est pas inscrite sur la blockchain dédiée.

Que Malte se lance ainsi dans ce domaine n’est pas une grande surprise. Surnommée “L’île blockchain”, c’est un El Dorado européen pour les entreprises et les start-ups. Binance l’ayant par exemple choisie pour s’y établir. En plus de ça l’île est souvent encline à plaire aux entrepreneurs qui y ont élu domicile, les deux vivants dans une situation d’alter-dépendance.

Il est intéressant de constater que tout le monde se met progressivement à mettre un peu de blockchain là où ils peuvent. Une technologie qui, souvent, n’est absolument pas nécessaire. Puisque la gestion finale est centralisée, il suffisait de mettre en place des bases de données partagées, une technologie vieille d’un demi-siècle. Attention aux buzzwords.

Plus d’informations sur le sujet : Malte enregistre désormais sur une blockchain tous les contrats de location


La demande Chinoise, raison de la reprise ?

 

Chine et cryptos

 

Début Avril dernier le prix du BTC avait grimpé soudainement d’une trentaine de pourcents. Bien qu’il soit peu pertinent de chercher à expliquer les mouvements de prix sur un marché peu liquide, certains ont spéculé que la Chine puisse y être liée. Une hausse importante des recherches internet suivie par des achats conséquents pourraient être liés à l’effet papillon qui s’est ensuivi.

Malgré l’interdiction de posséder des cryptos en Chine, il reste possible de passer par des plateformes de gré à gré en payant en yuan via We Chat, AlyPay, UnionPay, … puis de trader sous VPN.

La hausse du pourcentage de réception du Tether sur les exchanges pourrait nous renseigner. Il n’a fait qu’augmenter en Chine depuis le krach du BTC en 2017.

 

 

Aujourd’hui un premium est toujours présent pour acheter des USDT avec du Renminbi, il est de l’ordre de 3%.
La hausse du premium pourrait venir de l’instabilité actuelle des marchés mondiaux. La tension entre les États-unis et la Chine s’additionnant à la crainte d’une crise économique mondiale pourraient au final être les éléments déclencheurs de la reprise aussi rapide du marché des crypto-monnaies.

Historiquement parlant, je pense que l’on justifiera la reprise haussière du marché de 2019 par deux éléments :

  • L’accès facilité au marché pour les clients institutionnels, permettant à tous d’en prendre en portefeuille.
  • La demande croissante émergente des craintes de la guerre commerciale, dans le but de protéger son capital.

Bon brunch !


Ryo

Rédacteur sur Cryptoast depuis début 2018, Ryo aime partager ses découvertes sur les cryptos et participer à la démocratisation du Bitcoin et de la Blockchain.

via Cryptoast https://cryptoast.fr
link : https://cryptoast.fr/crypto-brunch-30-juin-2019/
June 30, 2019 at 11:48AM

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *