PayPal se positionne sur le paiement invisible

PayPal se positionne sur le paiement invisible

Du haut de ses 20 ans, PayPal donne parfois l’impression d’être une vieille entreprise, désormais dépassée par les nouvelles startups du paiement. Pourtant, sa récente prise de participation dans Uber, qui constitue un pari aussi audacieux que celui qui, avec eBay, l’a autrefois lancée, démontre que sa capacité visionnaire reste intacte.

C’est à l’occasion de l’entrée en bourse géante du vétéran du VTC que PayPal engage un investissement de 500 millions de dollars, qui, surtout, vient avec un accord en vue de l’exploration de possibles collaborations futures… Les liens entre les deux partenaires ne datent pas d’hier, un de ses derniers épisodes ayant vu l’intégration de Venmo comme moyen de règlement des courses, aussi ce rapprochement supplémentaire n’est-il pas une réelle surprise. Mais il révèle aussi un projet pour l’avenir du paiement.

En effet, aussi anecdotique puisse-t-elle paraître en comparaison de son modèle de transport disruptif, une des plus grandes avancées à porter au crédit d’Uber est sa réinvention de l’expérience utilisateur, faisant disparaître l’acte de paiement des parcours d’achat. Le principe a été, ensuite, répliqué dans son application de livraison de repas et il a vocation à se décliner dans toutes les domaines dans lesquels la société veut désormais se diversifier grâce aux 80 à 100 milliards de dollars qu’elle compte lever.

Naturellement, afin d’optimiser cette stratégie et, en particulier, conserver un maximum de contrôle sur les instruments de paiement de ses clients, Uber doit inclure dans ses plans la création de son propre porte-monnaie virtuel. Si tout se passe comme prévu, celui-ci sera donc conçu et développé avec PayPal, en profitant de sa longue expérience et de sa présence sur tous les continents pour aider le service de VTC à adapter ses pratiques à des secteurs marchands dont les besoins sont parfois plus sophistiqués.

L’opportunité de prolonger et enrichir sa coopération étroite avec un acteur qui promet de devenir un géant du commerce est, évidemment, un puissant stimulant pour PayPal. Cependant, au-delà du seul volume de transactions potentielles que représente ce marché, c’est surtout la perspective de contribuer à une approche radicalement nouvelle de la relation à l’argent au quotidien qui, vraisemblablement, l’attire.

Dans les années 2000, sa solution avait percé en apportant une réponse simple et efficace aux enjeux du e-commerce naissant, surfant alors sur le succès de la plate-forme d’eBay pour s’imposer. Aujourd’hui, le défi à relever consiste à accompagner l’émergence des expériences client fluides et transparentes, éliminant les frictions du paiement. Une collaboration avec Uber est indiscutablement le meilleur moyen de se placer aux avant-postes de cette tendance et d’en devenir l’auxiliaire financier incontournable.

via Quotidien Finance, Corporate Finance, Crypto Finance, ICO, STO, Blockchain Daily News https://www.finyear.com/
link : https://www.finyear.com/PayPal-se-positionne-sur-le-paiement-invisible_a41061.html
May 16, 2019 at 07:05AM

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *